Hôpitaux : nouvelles séquestrations de cadres

Jeudi 25 mars 2010, par cclpv // Hôpitaux

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a saisi la justice jeudi après plusieurs rétentions de cadres par des personnels hostiles à la restructuration du groupe, un mode d’action à nouveau utilisé en Seine-Saint-Denis.

Deux directrices d’hôpitaux et trois autres cadres de l’AP-HP ont en effet été séquestrés par des personnels grèvistes à l’hôpital René-Muret-Bigottini de Sevran.
Elle n’ont été libérées que vers 20h30 jeudi après plus de 10 heures de rétention. Il s’agit de Marie-Renée Toullec, la directrice de cet établissement spécialisé en gériatrie, et de Dominique De Wilde, directrice de l’hôpital Avicenne et future patronne du regroupement de trois hôpitaux, René-Muret, Avicenne et Jean-Verdier, dans le cadre de la réforme de l’AP-HP.

Comme lors d’autres cas de séquestration, les personnels protestaient contre le plan de restructuration de l’AP-HP, qui pourrait supprimer 3.000 à 4.000 emplois.

Des membres du personnel de l’hôpital Cochin avaient notamment retenu mercredi pendant plusieurs heures le secrétaire général de l’établissement.

Le 12 mars, les directrices d’Emile-Roux (Limeil-Brévannes) et de Henri-Mondor (Créteil), puis le 18, celle de Charles Foix-Jean Rostand (Ivry-sur-Seine) avaient connu le même sort.

Reprise des négociations vendredi

L’opposition des syndicats s’est traduite par plusieurs manifestations et en point d’orgue par l’occupation pendant deux jours du siège de l’institution à Paris le 12 mars dernier.

La direction générale avait alors obtenu la fin de cette occupation en acceptant de suspendre son plan, le temps de mener des négociations avec les syndicats.

Celles-ci ont commencé et une nouvelle séance est prévue vendredi à la veille de la présentation des comptes 2009 de l’AP-HP devant le conseil de l’administration. Toutefois ces discussions n’ont visiblement pas fait retomber la tension dans les hôpitaux où des cadres ont été retenus.

Le Parisien du 25 mars 2010

Plan stratégique 2010-2014 de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) {JPEG}

Répondre à cet article