Teleperformance : mobilisation contre 837 nouvelles supressions d’emplois

Mercredi 7 juillet 2010, par cclpv // Teleperformance

TELEPERFORMANCE « m’a tuer » le 16 Juin 2009, et remet ça en 2010 !

Naissance d’un licencieur en série

Les Salariés Teleperformance sont assommés par l’annonce du PSE et de la destruction de 837 autres emplois après la suppression de près de 600 postes lors du précédent PDV.

A terme un licenciement massif serait de nouveau à craindre en 2011, ce que la direction ne nie pas.

Les salariés somment les syndicats ayant acceptés le dernier PDV (Plan de Départs Volontaires) de ne plus écouter la direction qui détruit sans limite les emplois en France au bénéfice des délocalisations dans les pays francophone.
Vu la situation sociale dramatique et scandaleuse, les salariés disent STOP au mépris de la direction et aux syndicats consensuels.

La direction change de stratégie de communication pour se racheter un semblant de responsabilité sociale. Or dans les faits le groupe Teleperformance a délibérément affaibli son entreprise française en négligeant les petits contrats même bénéficiaires, en mettant en œuvre une production off shore, pour créer artificiellement une baisse d’activité dans les centres français.

Le groupe affiche une excellente santé financière, il investit et joue la concurrence mondiale, cependant il néglige ses salariés (qui ont contribué à sa valeur et à sa richesse) en prétextant un prétendu contexte économique difficile pour justifier les dégradations des conditions de travail, et des licenciements par centaines !

Entre temps l’ancien PDG de Teleperformance France s’en va avec 600 000 € (SIX CENT MILLE EUROS) de prime de départ !

Teleperformance méprise ses salariés qui ne représentent que du consommable, des travailleurs jetables !

TELEPERFORMANCE pervertit la réalité économique pour justifier ses actes !

La direction de Teleperformance doit comprendre que nous, salariés, restons mobilisés et vigilants, prêts à défendre nos revendications coûte que coûte.
Nous interpellerons aussi bien les donneurs d’ordre, les politiques que les médias.

Rendez-vous fixé, ce jeudi 08 juillet, aux salariés des centres concernés par le plan de réorganisation du groupe Teleperformance pour se mobiliser au niveau national.

Nos Revendications :
- indemnités à hauteur de 60 000 euros, un réel budget formation, la garantie des reclassement et accompagnements.
- Refus de signature d’accord allant à l’ encontre des revendications salariés. C’est se donner le droit à un recourt en justice, se donner un droit de regard sur le contenu des accords

TOUS Mobilisés,
jeudi 08 juillet
dès 9h30 !

Au siège social de Teleperformance :
6-8, rue Firmin Gillot
75015 Paris
Métro Porte de Versailles

Collectif des salariés de Teleperformance, Pantin

Répondre à cet article