Vosges : des salariés de Faurecia en grève

Mercredi 14 septembre 2011, par cclpv // Faurecia

Près de 90% des 270 salariés de l’usine Faurecia sièges automobiles de Nompatelize (Vosges) sont en grève depuis mardi afin de protester contre la filialisation du site et un nouveau projet industriel qui prévoit de ne conserver que 20% des effectifs, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Les salariés, qui ont entamé une "grève illimité" depuis mardi matin, devaient rencontrer la direction mercredi après-midi.

Le site, sur lequel sont actuellement fabriquées des armatures de sièges pour automobiles, doit se convertir courant 2012 dans la construction de voitures électriques, selon un communiqué de la direction transmis aux salariés en juillet dernier. "Ils ne nous garantissent que le maintien de 20% du personnel et une filialisation du site, c’est-à-dire que l’on quitterait le groupe Faurecia et ses garanties", a dénoncé Philippe Gérardin, syndicaliste CGT.

"Pour les 80% de salariés restants, la direction n’a rien à proposer. Si l’on est filialisé, les conditions de départ actuelles tombent, les indemnités seront ridicules, nous n’aurons pas de congés de reclassement ou de paiement de formation", a poursuivi le syndicaliste, qui attend "des engagements de la direction".

Europe 1 - 14 septembre 2011

Répondre à cet article