Goodyear Amiens : journée de mobilisation

Mardi 20 septembre 2011, par cclpv // Goodyear

Cette journée de mardi est placée sous le signe de la mobilisation ce matin à la zone industrielle Nord d’Amiens. Quatre Goodyear sont convoqués par la direction. D’autres salariés picards et quelques poids lourds nationaux : Arnaud Montebourg, Maxime Gremetz et Benoît Hamon, notamment.

11h45 : Sébastien Lupo, le dernier salarié entendu sort de l’usine. "Ils (NDLR : la direction) nous demandent des preuves qu’on n’a rien fait, mais eux n’en ont pas".

11h30 : Arnaud Montebourg lève le camp. Il discute a l’entrée du parking alors que le camion du barbecue arrive. Dans les locaux, le dernier des quatre salariés convoqués est toujours en entretien avec la direction.

11h20 : Un discours de soutien signé Nathalie Arthaud, porte parole de Lutte Ouvrière, est lu par un représentant du parti d’extrême gauche.

11h15 : Arnaud Montebourg propose de donner de son temps de parole chez Olivier Mazerolles, dimanche 25 septembre à 18 heures sur BFM TV, pour que Mickael Wamen raconte le combat des Goodyear. Et d’ajouter "les Picards, ils ont du caractère !"

11 heures : Un salarié à propos de Montebourg : "Je suis déçu, il est venu sans Audrey " (NDLR : la journaliste Audrey Pulvar, compagne du candidat)

10h40 : Arrivée du candidat à la primaire socialiste Arnaud Montebourg. "Il faut taxer les entreprises qui délocalisent à hauteur du préjudice pour l’économie française." Mickaël Wamen reprend la parole après le candidat PS.

10h15 : Le NPA est représenté par Robert Pelletier. Un barbecue est programmé pour ce midi.

10h05 : Xavier Mathieu : "Votre seule force c’est votre union." "Tant que vous gagnez en justice, continuez à vous battre. Tant qu’on lutte il y a toujours de l’espoir"

9h55 : "Vous êtes des héros, toutes et tous, de combattre depuis quatre ans !" clame Maxime Gremetz, qui ajoute qu’il n’habite pas dans les landes et rappelle son adresse à la résidence Hotoie Tivoli à Amiens. (NDLR : après son départ de l’Assemblée de nationale l’ex député est parti se ressourcer dans les Landes et une rumeur faisait état d’un abandon de la Picardie)

9h45 : Grosse mobilisation interprofessionnelle devant Goodyear Amiens nord annoncée pour le 11octobre.

9h40 : Mickael Wamen au micro : "C’est notre usine, elle est à nous. Notre force c’est d’être tous ensemble."

9h30 : Fiodor Rilov l’avocat des salariés prend la parole : : "Ce qu’ils font aujourd’hui avec Mickael et les autres c’est pour nous détourner de notre combat". "Pour licencier les délégués il faut l’accord de l’inspection du travail. C’est entre les mains du gouvernement". "Ce serait un licenciement discriminatoire".

9h10 : Pendant l’entretien de Reynald Jurek, des pneus sont brulés et des feux de bengale sont allumés. Maxime Gremetz arrive sur le parking à son tour.

8h50 : C’est au tour de Reynald Jurek de rencontrer la direction.

8h40 : Mickael Wamen sort de son entretien avec la direction et s’adresse à la foule sur le parking :" Ils n’ont aucun document à nous opposer. Ils vont faire une demande de licenciement. Obligatoire !"."S’ils veulent me licencier, faudra venir me chercher."

8h35 : Les camarades de la CGT de Bridgestone (Béthune) sont sur la parking de Goodyear.

8h30 : Les syndicats de Goodyear seront reçus mercredi à l’hôtel de ville d’Amiens. Ils devraient rencontrer Claude Gewerc, président du conseil régional (PS), Christian Manable, président du conseil général (PS) et Gilles Demailly, maire d’Amiens (PS).

8h20 : Colette Finet, maire de Longueau (PC) fait partie des politiques venus soutenir les Goodyear ce matin à la zone industrielle : "Il faut les soutenir, ils font une lutte exemplaire". Didier Cardon, élu (PS) et Christophe Porquier (EELV), vice-présidents du conseil régional de PIcardie sont là.

8h15 : Xavier Mathieu déclare : "Je suis là pour les soutenir. Tant qu’il y a la lutte, il y a la victoire au bout. C’est un bel exemple, ils ont raison de se battre"

8h10 : Des salariés de Valéo sont présents pour soutenir leurs camarades

8 heures : Mickaël Wamen, est le premier des quatre à se rendre à la convocation de la direction. Il avance vers les locaux escorté par ses collègues.

7h20 : Prise de parole de Mickaël Wamen, chef de file de la CGT Goodyear, un des quatre convoqués par la direction annonce qu’ils seront défendus par Evelyne Becker, élue CGT de l’entreprise mais pas entendue ce matin

Mickael Wamen annonce qu’il est convoqué au commissariat pour une action menée à un péage sur l’A16.

Une délégation d’Alcan attendue. Xavier Mathieu, le délégué CGT des Conti est là.

7h45 : Arrivée de Fiodor Rilov, l’avocat des salariés.

7 heures : De nombreux salariés de Goodyear sont déjà présents sur le parking de l’entreprise

Le Courrier picard - 20 septembre 2011


- A voir : un reportage sur I-Télé du 20 septembre 2011

Répondre à cet article