Renault Rueil/Lardy : grève des prestataires

Lundi 28 novembre 2011, par cclpv // TFN-Atalian

Les salariés du nettoyage (TFN-Atalian) de Renault Lardy (un site d’ingénierie Mécanique de 1850 salariés dans l’Essonne) sont en grève depuis le 7 novembre.

Les grévistes de TFN Lardy sont obligés de vivre avec des demi-SMICS de misère car ils sont pour la plupart à mi-temps.

Ils revendiquent principalement : 2 € de plus par heure, une prime de vacance, un prime panier journalière de 5,70 €, des embauches et l’arrêt du travail le samedi.

Ils ont été rejoints le lundi 15 novembre par les salariés de l’accueil sécurité (SAMSIC), qui ont repris le travail le 17 novembre. Après seulement deux jours de grève, ils ont obtenu une prime de 100 € pour les gardiens (transformé en augmentation au 1er janvier 2012) et 50 € d’augmentation pour les hôtesses. Mais ces avancées risquent d’être remises en cause si le contrat entre SAMSIC et Renault n’est pas renouvelé en 2012.

Ces mouvements ont eu lieu après la semaine de grève démarrée fin octobre par des salariés du nettoyage de Renault Rueil (ISOR). Les grévistes d’ISOR avaient alors obtenu le paiement de leurs jours de grève ainsi que 100 € de prime supplémentaire (bien qu’ISOR ait perdu le marché au profit de TFN).

Mais c’est bien Renault, véritable responsable en tant que donneur d’ordre, qui œuvre en coulisse en s’arrangeant avec les responsables des entreprises prestataires pour qu’ils fassent des concessions, site par site, entreprises par entreprises dans l’unique but d’éviter que leur grèves s’étendent.

Renault est d’ailleurs plus que complice puisqu’il n’hésite pas à donner un coup de main à la direction de TFN-Atalian en lui permettant de faire rentrer en douce des casseurs de grève dans le centre (Lardy est un site sécurisé). Renault envoie aussi des mails aux salariés pour les inciter à faire le ménage à la place des grévistes.

Mais les grévistes bénéficient du soutien des autres salariés travaillant à Lardy ainsi que des organisations syndicales. Les deux dernières collectes de soutien ont battu des records !

Correspondant local

Répondre à cet article

4 Messages

  • Renault Rueil/Lardy : grève des prestataires 2 décembre 2011 20:53, par A.D

    Atalian, c’est visiblement pareil dans les autres secteurs d’activités, dans la partie sécurité par exemple "licenciés sans humanité"...(rechercher dans collectifdespatronsvoyous, taper SPF et voir les liens d’articles du midi libre et du progrès).

    repondre message

    • Renault Rueil/Lardy : grève des prestataires 7 décembre 2011 16:52, par R.C.

      SOUTIEN A VOUS !!!!!!!!!!!

      meme ordre et meme motifs dans le sud sur le site de LUNEL-VIEL (34) !!!!!!!!!!

      MERCI ATALIAN-SPF !!!!!!!!

      repondre message

      • Renault Rueil/Lardy : grève des prestataires 12 février 2012 23:03, par AVHT

        Un exemple à lire dans Le progrès de ST ETIENNE : (...La vie de ce commercial en sécurité incendie de 35 ans, père de deux enfants, a basculé en 2009.
        Cette année-là, sa société, la SNPSI (où il travaillait depuis 2003) a été cédée à la SPF, une filiale du puissant groupe Atalian, leader des services aux collectivités.
        Il est alors proposé aux cadres de l’entreprise des « évolutions » de carrières. « J’ai accepté le poste de responsable de l’antenne locale de Perpignan. On m’a fait changer de statut. De VRP, je passais à technico-commercial. En fait, ça permettait de ne pas nous payer des indemnités ».
        La suite ? « Une fois en poste, on m’a mis des objectifs irréalistes...)

        repondre message

      • à lire : Hebdo Tout est à nous ! 138 (01/03/12) "Comment la SPF (Groupe Atalian) se débarrasse de ses salariés, un exemple dans le Rhône"

        repondre message