ADMR 29 : 78 licenciements annoncés

Mercredi 25 janvier 2012, par Victor Morrisset // ADMR

En redressement judiciaire depuis le 29 juillet, la fédération Aide à domicile en milieu rural (ADMR) du Finistère fait l’objet d’un plan social. Deux des trois réunions obligatoires de ce plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) se sont tenues aujourd’hui à Gouesnou (29).

Me Robert, administrateur judiciaire, missionné par le Tribunal de Grande Instance de Brest pour mener la procédure de redressement, a annoncé aux représentants du personnel la suppression de 78 des 115 postes que compte désormais la fédération.

Au mois de mai 2011, la Cour d’appel de Rennes avait annulé un premier PSE, initié un an plus tôt, pour "insuffisance". Il envisageait le licenciement de 86 des 128 salariés, dont 34 reclassements.

La mesure présentée ce mardi est donc plus forte encore. "Il s’agira d’une fédération d’expertise", a précisé, il y a peu, la gouvernance actuelle. Dans le cadre de la réorganisation du réseau, la Préfecture a récemment autorisé la création de groupements coopératifs sociaux et medico-sociaux (GCSMS), niveau intermédiaire entre la fédération et les 91 associations locales, mais ils ne sont pas encore en fonction.

Lundi, le TGI de Brest devrait prolonger jusqu’au 29 juillet la période d’observation en cours de la fédération.


Le Télégramme - 3 janvier 2012

Répondre à cet article