Les salariés de PSA-Aulnay dans la rue

Jeudi 28 juin 2012, par Victor Morrisset // PSA

Ce jeudi les salariés de l’usine PSA Aulnay se sont mobilisés à l’appel de tous les syndicats pour tenter de sauver leur emploi, à l’occasion comité d’entreprise du groupe. La CGT craint plus que jamais la fermeture du site en 2014.

Pour la CGT, il est clair que depuis un an, la direction du groupe PSA prévoit la fermeture de l’usine d’Aulnay, en 2014 et menace celle de Madrid. C’est toute une restructuration du groupe qui est à craindre, avec la réduction de la production à SevelNord et le chantage aux salariés : « Le futur véhicule utilitaire K0 ne sera attribué à l’usine que si les salariés acceptent de renoncer à une partie des jours RTT, et se soumettent à une flexibilité aggravée avec un gel des salaires ».
Pour toutes ces raisons que les salariés de PSA se sont rassemblés ce jeudi devant le siège parisien du groupe où se tenait un comité de groupe européen. Symbole fort, étaient présentes des délégations de toutes les usines PSA, d’Opel Bochum, GM Strasbourg et PSA Madrid.

La direction a annoncé à l’issue de la réunion : "Nous convoquerons un CCE exceptionnel dans les tout prochains jours, ce CCE se tiendra bien avant la fin du mois de juillet et nous aborderons l’ensemble de nos problématiques industrielles et structurelles […] On est dans une situation très difficile. Nous serons obligés de prendre un certain nombre de mesures, entre autres sur l’ensemble des structures". Ce qui pour les syndicats confirme l’information que le groupe annoncera en juillet la fermeture du site d’Aulnay en 2014.
Les 3300 employés d’Aulnay craignent toujours pour leur sort, depuis un an, lorsque la CGT avait publié un document de la direction prévoyant la fermeture de l’usine. PSA a déjà annoncé 6000 suppressions d’emplois en Europe et un vaste plan d’économies d’un milliard d’euros.


L’Humanité, le 28 juin 2012

Répondre à cet article