Citroen mobilise toujours plus de cadres venus des autres sites PSA

Vendredi 1er février 2013, par cclpv // PSA

Jeudi 31 janvier à l’AG du matin moins de 200 présents (légèrement en baisse). Des grévistes ne viennent pas à l’AG, mais viennent pointer au comité de grève dans la journée. Mais des gars reprennent.

Présence de 200 cadres venus des autres sites. Se font méchamment insulter par une cinquantaine de grévistes très remontés. Tambours tout l’après-midi, bruit maximum. Des lignes reprennent, mais lentement.

Du coup, la direction fait tourner les cadres (certains doivent avoir du mal à tenir) et mobilise de nouveaux dans les différents sites pour venir à Aulnay.

Problème de perspective, avant que la grève ne s’épuise. Sans doute besoin de plus en plus pressants de soutiens extérieurs pour contrer ceux que trouve la direction.

La commission du Comité de grève chargée du contact avec les autres boîtes a commencé de faire le tour des boîtes au téléphone (quelques contacts téléphoniques sympas… à suivre). Dans le journal de la grève n°3 (cf. le site CGT PSA Aulnay, dans le bouton « grève »), très bien fait d’ailleurs, l’édito du 31 janvier titrait « PSA-Renault, même combat ! ». Bonne propagande, relate visite à Flins et Cléon. Mais par ailleurs, en AG comme au comité de grève, pour le moment, pas de propositions concrètes destinées aux autres boîtes.

Pour demain (vendredi), rassemblement prévu en solidarité avec Agathe (CGT), l’une des 6 menacés de licenciements (et mise à pied conservatoire), convoquée à « la sécurité du territoire ».

Aulnay-Sous-Bois le 31 janvier 2013

Le collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Répondre à cet article