Mobilisations chez Renault contre le plan de compétitivité

Jeudi 21 février 2013, par thomas // Renault

Les salariés de Renault ne sont pas restés de marbre face aux attaques de leur direction, qui cherche à imposer un plan de compétitivité. Au menu des attaques : suppression de 8250 postes, mutations entre sites, gel des salaires, externalisation et délocalisation de services, etc. (voir les détails du plan de compétitivité Renault).



La mobilisation a été particulièrement forte, dans les usines comme dans les centres d’ingénierie, en décembre et en janvier, sur l’ensemble des sites. Ainsi, le 14 février, à l’occasion de l’annonce des résultats financiers du Groupe Renault par Carlos Ghosn, des salariés du Technocentre (Guyancourt, Yvelines), rejoins par leurs collègues du Centre Technique de Lardy (Essone) ont débrayé. Ils ont organisé un contre-meeting devant la salle où se tenait la grand-messe de Carlos Ghosn, et dont les portes étaient tenues soigneusement fermées par des vigiles :



Salaire de Carlos Ghosn et débrayage au... par f100003237172883

Si l’on prend en compte l’ensemble des débrayages et rassemblements de ces dernières semaines, cela faisait bien longtemps que Renault n’avait pas connu depuis bien longtemps un tel niveau de mobilisation. Une mobilisation qui a chamboulé le planning des négociations, et a contraint la direction à quelques menus aménagements du plan (mutations au volontariat et non plus obligatoires).



L’ensemble du plan demeure toutefois inacceptable. Ainsi, à l’occasion de la réunion de négociation entre syndicats et direction prévue le mardi 19 février 2013 et présentée par la direction comme la dernière, plusieurs rassemblements de protestation ont été organisés sur différents sites, rassemblant plusieurs centaines de personnes. A Cléon, notamment, 400 salariés étaient en grève et ont bloqué l’usine :






L’accord n’est pas encore validé définitivement : il doit passer devant le Comité Central d’Entreprise entre mars avant d’être soumis à la signature des syndicats. Les modalités de son application seront ensuite précisées ; notamment les secteurs touchés par les externalisations. Autant d’occasions pour les salariés de Renault de se mobiliser à nouveaux...




Collectif contre les Patrons Voyous et Licencieurs

Jeudi 21 février 2013

Répondre à cet article