L’intersyndicale Petroplus Petit-Couronne appelle au boycott de Shell

Lundi 17 décembre 2012

"Shell, le propriétaire historique de la raffinerie, se désengage socialement et environnementalement de ses responsabilités. La facture pour la dépollution du site sera de 500 millions d’euros à la charge de la collectivité et des contribuables..." Lire la suite

Répondre à cette brève