Alcatel à Orvault : Débrayage à cause du gel des projets de reclassement

Dimanche 26 octobre 2014

Des personnels d’Alcatel ont débrayé ce matin sur le site d’Orvault, qui fermera dans un an. Ils ont appris que la direction avait gelé les projets de ré-industrialisation.
Ce mardi matin, des personnels d’Alcatel-Lucent ont débrayé devant le site d’Orvault pendant une heure. "La direction a annoncé le gel de tous les projets de ré-industrialisation du site contrairement à ses promesses en début d’année devant les salariés et les collectivités locales", dénonce Catherine Oger-Louet, secrétaire CFDT du comité d’entreprise.
Sur les 500 salariés d’Alcatel, à Orvault, ils sont encore 200 à n’avoir aucune solution de reclassement. Lire la suite...

Répondre à cette brève